Bruno PILORGET

Il vit à Arradon dans le Morbihan. Illustrateur de nombreux albums jeunesse, il dessine aussi pour le Musée du Quai Branly, le Patrimoine du Finistère ou pour la presse et les magazines. A chaque nouvel album, il explore un autre pays, une autre culture, tels La Grande Vague  avec Véronique Massenot (L’Elan Vert), dans le Japon d’Hokusai, ou Les Sages Apalants avec Marie-Sabine Roger (Sarbacane), aventure africaine multi récompensée. Il sengage dans la défense de la Nature dans le Grand Nord pour Cœur-des-Forêts a parlé avec Patrick Fischmann et en Afrique pour Kéti des Terres rouges avec Karim Ressouni-Demigneux, deux albums pour une planète (Rue du Monde). Carnettiste, il quitte son atelier breton pour réaliser des carnets de voyages. « Salaam Palestine ! Carnet de voyage-reportage en Terre d’Humanité » (Ed La Boite à Bulles) a reçu en 2013 de nombreux prix dont le Grand Prix Michelin.

Ses derniers livres parus en 2018 : La grande chevauchée avec Patrick Fischmann (Rue du Monde) et Le radeau de Géricault avec François Place (Elan vert/Canopé).

Le peuple des Terres rouges rapetisse au fur et à mesure que la Ville grignote la forêt et en chasse les animaux. Du haut de ses 15 cm, Keéti parvient à repérer une petite tache verte où les animaux vont pouvoir se réfugier. C’est vers ce dernier îlot d’harmonie que Kéti va aussi faire cheminer son peuple. ( Kéti des terres Rouges, de Karim Ressouni-Demigneux, Rue du monde, 2017).