Clémence Pollet

 

Clémence Pollet est née en 1985 en région parisienne. Diplômée de l’école Estienne à Paris et des Arts Décoratifs de Strasbourg, elle publie son premier ouvrage « L’ébouriffée » en 2009 aux éditions du Rouergue. Elle a illustré depuis une trentaine de livres parus chez différents éditeurs. Chaque ouvrage est pour elle une occasion nouvelle d’expérimentation graphique. Elle dessine, découpe et colle autant qu’elle grave ou peint. Elle réalise ainsi les images de « La ballade de Mulan « (HongFei Cultures, 2015) ou d’ « Il était une fois la traversée « (HongFei Cultures, 2017) en linogravure. Celles d’ « Animal Totem » (HongFei Cultures, 2018) ou de « La tresse ou le voyage de Lalita »  (Grasset jeunesse, 2018) sont entièrement réalisées la gouache. Elle aime également confronter un dessin à l’encre avec une mise en couleur numérique comme dans « Alice et Merveilles » (Didier jeunesse, 2017) ou « La nuit parfois je rêve » (La Martinière jeunesse, 2019). Clémence Pollet puise son inspiration dans des œuvres classiques et contemporaines. Elle est fascinée par l’art populaire et traditionnel des pays européens et orientaux.

Pour raconter la vie de Confucius, Clémence Pollet s’est plongée dans la peinture chinoise traditionnelle et  y a découvert une esthétique complètement fascinante. Cet art l’a inspirée pour ses compositions  sérigraphiques en quatre couleurs (« Confucius, toute une vie de Chun-Liang Yeh », Hong-Feï cultures, 2018)

Instagram : @clemencepollet


Les ouvrages sélectionnés pour le festival :

 

La tresse

texte de Laetitia Colombani    (Grasset jeunesse, 2019)

 Adapté du roman du même auteur, cet album raconte l’histoire de Lalita entraînée par sa mère dans un long voyage à travers l’Inde pour  qu’elle puisse aller à l’école.

Sélection DMTL

 

Animal Totem

texte d’Agnès Domergue     (HongFeï, 2018)

Un personnage inconnu est en quête de son animal totem. De rencontre en rencontre, trouvera-t-il celui ou celle qui sera le sien ?

 

 

Alice et merveilles

texte de Lewis Carroll avec Stéphane Michaka   (Didier jeunesse, 2017)

Une  réécriture contemporaine espiègle et étrange, où nous retrouvons Alice, le Chat du Cheshire ou le lapin.  Alice est mise en scène dans un décor coloré, chaque chapitre possédant sa  gamme chromatique.

 

 

La nuit parfois je rêve

texte de Stéphanie Demasse-Pottier    (de la Martinière jeunesse, 2019)

Un album sur le sommeil, les pensées et les rêves qui nous endorment et celles qui nous gardent éveillés.

 

 

 

La ballade de Mulan

texte de Chun-Liang Yeh   (HongFeï cultures, 2015)

Traduite d’une ancienne légende chinoise, cette ballade raconte l’histoire de Mulan  jeune fille qui sous l’apparence d’un garçon pendant 12 ans fait la guerre pour sauver son père.