Pierre Vaquez

Né en 1963, il découvre en 2003 la gravure en taille-douce dite manière noire. Depuis 2005, il participe à de nombreuses expositions et manifestations autour de la gravure. Il met son talent et son imaginaire au service des livres en illustrant deux livres de Didier Levy publiés par Sarbacane: «Aspergus et mo » en 2017, et «Le Train Fantôme» en 2019

Jonas se fâche avec ses parents et claque la porte. Lina, sa petite sœur part à sa recherche jusque dans le train fantôme de la fête foraine. Le sauvera-t-elle des squelettes et autres monstres ? («Le Train Fantôme» de Didier Levy, Sarbacane, 2019).

Quelques titres pour découvrir son univers

Aspergus et moi de Didier Levy (Sarbacane, 2017)

Le peintre très célèbre Franz Aspergus s’ennuie à faire ses grands portraits pour lesquels il utilise 21 nuances de noir…. Grâce à l’un de ses nombreux assistants, il retrouve l’envie de peindre, en couleurs

Le train fantôme de Didier Levy (Sarbacane, 2019)

Jonas se fâche avec ses parents et claque la porte. Lina, sa petite sœur part à sa recherche jusque dans le train fantôme de la fête foraine. Le sauvera-t-elle des squelettes et autres monstres ?

Le train fantôme de Pierre Vaquez

Passion4Transport : Peux-tu parler de ton parcours artistique ?
Pierre Vaquez : J’ai longtemps dessiné et puis à un moment j’ai arrêté car je manquais de motivation. Puis il y a à peu près 17 ans je voulais reprendre mon activité artistique mais sans forcément suivre des cours de dessin.  J’ai vu un cours de gravure. Je ne savais pas ce que c’était cette technique. Pour moi, c’était avant tout les illustrations des vieux Jules Verne. Et ça m’intéressait car j’ai toujours aimé les livres. Donc je me suis inscrit à un cours de gravure aux Ateliers Beaux-Arts de la Mairie de Paris.

P4T : Pourquoi as-tu adopté la gravure depuis ?
PV : Ce qui est intéressant dans la gravure, c’est le côté indirect. Le travail que tu fais, ce n’est pas ton image définitive. C’est-à-dire la plaque que tu graves n’est pas l’image que tu imprimes. Il y a un processus après qui fait en sorte que l’image est née de ta plaque mais visuellement ce n’est pas la même chose. L’autre aspect que j’aime beaucoup c’est que tu ne produis pas un dessin ou une œuvre unique mais des multiples.i tu imprimes bien tu peux produire des tirages identiques. On peut bien sur jouer sur les différences entre les images tirées, mais ce n’est pas mon cas. Une fois que j’ai travaillé ma plaque, je recherche une impression très régulière, même si ce n’est pas toujours le cas. Inévitablement il y a des petites différences. Oui, je suis très perfectionniste ! J’ai une idée assez précise ce que je veux faire,

P4T : La manière noire, pourrais-tu en parler plus ?%
PV : Dans mes débuts dans la gravure il y a 17 ans, j’ai pratiqué beaucoup de techniques différentes. Mais très vite, au bout de deux ans, je n’ai plus fait que de la manière noire. Parce que ça me plait – la façon de le travailler et tout dans cette technique, inventée en 1650 environ.
Pour comprendre ce que c’est, imaginez que vous dessinez en blanc sur une feuille noire, au lieu de dessiner avec un crayon noir sur du papier blanc comme on fait généralement. Le fond grené de la plaque, qu’on a longuement préparé, c’est la base, le fond noir. Ce fond qu’on va gratter et repolir la plaque avec certains outils pour faire apparaître le motif, en éclaircissant progressivement. Donc on revient au blanc en travaillant le noir. C’est un travail très long et qui un rendu assez particulier, une signature visuelle très reconnaissable. Le noir reste souvent assez dominant et donne une ambiance assez particulière – qui est très associée à cette technique-là.

P4T : Cette technique est sûrement très longue à exécuter ?
PV : En total ça m’a pris six mois à temps plein pour créer les illustrations pour Le Train Fantôme. Pour les images les plus grandes, j’ai passé jusqu’à trois semaines dessous, en travaillant entre 5 à 7 jours par semaine. Pour les plus petites, peut-être 2 ou 3 jours. Ça dépendait vraiment de la taille de l’image.  Il faut avoir beaucoup de patience !

Extrait  de Le train fantôme” interview de Pierre Vaquez  07/03/2020

Pour tout lire: https://passion4transport.wordpress.com/2020/03/07/le-train-fantome-2/

Nous contacter